Accueil du site > Bruicolages > Des niouzes du sax soprano en bambou

Des niouzes du sax soprano en bambou

Le 28 Gueules 132 - Sts Hylactor et Pamphagus

Y’a une bonne et une mauvaise nouvelle. Je commence par la mauvaise :

Après avoir recoupé le tube du sax soprano (pour l’accorder) ben il ne sonne plus comme un sax mais comme une clarinette (et donc ce couillon a brutalement chuté d’une douzième par la même occasion).

La bonne nouvelle : j’ai trouvé pourquoi il m’a fait ce coup pendable et je vais essayer de le ramener dans le droit chemin (j’aime pas les sax qui se prennent pour des clarinettes).

Grosso modo, la raison est qu’en coupant le tube, la portion de cône du tube est trop petite par rapport à la portion de "cône manquant (celle qui devrait se prolonger au delà de l’embouchure), et du coup, paf, on retombe dans un modèle de résonnance de clarinette.

Solution envisagée : augmenter la cônicité (en limant comme un tordu !).

La suite à la prochaine tendinite.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0