Accueil du site > Bruicolages > Roseaux et bambous > Sax en bambou en sib : le n°2 est en cours

Saxobambou en sib n°2

Sax en bambou en sib : le n°2 est en cours

Le 25 Haha 134 - St J.-P. Brisset, philologue, prince des penseurs , par EricW

Voilà donc un nouveau chantier. J’ai temporairement laissé de côté le sax en sol pour me concentrer sur ce nouveau sax. Le chantier avance bien, puisque celui ci ressemblera à la fin à un modèle déjà construit, avec quelques améliorations toutefois.

Presque le même

Ce n°2 (il portera ce numéro) ressemblera donc au précédent sax sib. Toutefois, les proportions des trois pièces de bambou concentriques qui le composent seront un peu différentes. Le pavillon aura la même taille.

JPEG - 36.2 ko
Le corps et le bec.

Le corps central sera un peu plus court et le bec un peu plus long, ce qui devrait accentuer « l’effet de conicité », c’est à dire renforcer la présence d’harmoniques aïgues dans le spectre sonore. Il faut dire que pour ce sax, je veux vraiment démarquer son de la clarinette, donc j’essaye de forcer un peu sur les paramètres qui vont éloigner l’instrument du comportement de la perce cylindrique.

Bec

Pour le bec de ce nouveau modèle, j’ai d’une part utilisé ce que je commence à savoir sur la géométrie des becs, d’autre part adopté une nouvelle technique de fabrication. Concernant ce que je sais déjà : comme je veux pour ce sax un son incisif, j’ai réalisé une mentonnière très inclinée (on le voit bien sur la photo de profil).

Sur les photos, la table n’est pas encore façonnée : elle est plate. Sur les modèles précédents, je façonnais l’arrondi de la table « au pif », et évidemment, cette technique générait du déchet. Pour ce sax, j’ai décidé d’aborder le problème de façon un peu plus rigoureuse. Je suis donc allé glaner des renseignements sur ces histoires d’ouverture, de longueur de table et de courbure. À partir de là, je suis parti sur un modèle de bec de sax soprano, les becs de sax ayant pour particularité d’avoir un arrondi en arc de cercle (à la différence des becs de clarinette dont la courbure est un peu plus complexe, comportant notamment des parties planes).

JPEG - 65.1 ko
mentonnière vue de dessus
la mentonnière n’en est ici qu’au stade de l’ébauche au canif à sculpter.
JPEG - 61.8 ko
profil du bec.
La courbure de la table n’est pas encore réalisée.
JPEG - 66.6 ko
la table du bec vue de face
L’arrondi de l’extrémité est à désépaissir. Les rails seront aussi affinés par la suite.

Côté mentonnière, rien de changé par rapport aux modèles précédents : la mentonnière est réalisée en chaitaigner et collée à la colle epoxy bi-composant. Notez que les photos, le façonnage n’est pas terminé (ça se voit notamment sur le haut de la mentonnière), il s’agit d’une ébauche réalisée au canif à sculpter. De même, l’arc de cercle en bout de bout du bec est à désépaissir (tout ça est fait maintenant).

Concernant la chambre du bec, je ne sais pas encore si je surbaisserai le plafond de la chambre, tout dépendra des premiers essais.

Corps

Rien de particulier par rapport aux modèles précédents : l’assemblage est fait à la colle époxy bi-composant, chargée avec de la sciure de bambou (la green line pauvre, les clarinettistes comprendront).

JPEG - 60.2 ko
joint en tre le pavillon et le corps.

Dans les photos présentées dans cet article, le bambou n’a pas encore été traité à l’huile de tung. C’est la prochaine étape.

Ça sera tout pour aujourd’hui, des photos de la suite très bientôt.

Portfolio

une vue de de 3/4 du bec.

1 Message

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0